Comment, délicate Simone, vous refusez de porter du jaune ? Mais c’est un terrible fashion faux-pas. C’est la couleur tendance de cet été, vedette de tous les défilés. C’est la couleur du soleil, celle de Bouton d’Or qui sauva la France, celle des poussins qui vont égayer nos vacances pascales.

HUMEUR HUMOUR AMOUR....du lundi N* 31 Vous êtes mes amis, je vous dois la vérité.. Après toutes ces décennies de nuits parisiennes je dois l’avouer, j’en ai rencontré énormément, de toutes sortes , de toutes les couleurs ..... des grandes, des petites, des lourdes, des protégées, des austères, des coupées, des repoussantes, des secrètes, des dérobées, des blindées, des fausses et même des défoncées. J’en ai vu aussi des battantes, de services, de sortie ou d’intérieur, qui claquent, qui grincent, qui bloquent, qui résistent ou qui cèdent Certaines m’ont emmenée au Paradis, 1

HUMEUR HUMOUR AMOUR.... du lundi N*30 Ça y est ! Il est arrivé ! Comment qui ? 52 ans qu’on l’attend. 52 longues années qu’il n’était venu à Paris..Oui, bien sûr j’étais allée le voir au Caire.. Mais ici à Paris c’est autre chose..! ...Simone ne me dites pas que vous ignorez que je parle de Toutankhamon, ce jeune pharaon, fils d’Akenaton, qui mourut à 18 ans et dont on a découvert le trésor intact en 1922..Toutencarton ? ... Vous me décevez jolie Simone ..Non ce n’était pas le mari de Cléo-plâtre celle qui inventa le maquillage permanent et le démaquillage au marteau piqueur ... Je vous parle d’antiquités égyptiennes, vous me répondez calembour qui selon VictorHugo était " la fiente de l’esprit ". 1
HUMEUR, HUMOUR, AMOUR ....du lundi N*29 Vous avez la mine chagrine belle Simone. Que se passe-t-il ? Vous voulez partir ? Loin? Très loin ? Vous ne supportez plus toutes les formes de violences qui ne cessent de croître au fil des jours. Je vous comprends, mais croyez vous que tourner le dos à cette violence l’empêchera de se répandre comme une tache sur du papier buvard ? Et ne croyez vous pas que où que vous irez elle vous rattrapera ? Il faut faire front Simone. Vous qui votre vie durant avez combattu pour votre liberté vous ne pouvez baisser les bras . Vous qui votre vie durant avez enseigné à des centaines et des 1
HUMEUR, HUMOUR, AMOUR ...du lundi N*28 Incroyable, hallucinant, insensé....définitivement ma chère Simone la vie est le meilleur des scénaristes ( malgré l’avis de nos vieux immortels je préfère, dans ce cas précis, garder le masculin qui me semble plus généraliste )... En effet, qui a pu croire, un seul instant que le prophète Jonas a passé trois joursdans le ventre d’une baleine, tout comme l’aurait fait Pinocchio avalé par Monstro ?? J’ai toujours pensé que cela était de l’ordre du fantasme, de l’allégorie, du rêve. Et pourtant Rainer Schimpf plongeur sud-africain 1
HUMEUR, HUMOUR, AMOUR .. du lundi N*27 Mais que me dites vous là chère Simone ... ? Vous êtes cernée par des laides ... ? Elles ont envahi votre vie .. ?Seriez-vous comme ces infantes d’Espagne qui s’entouraient de naines et de gnomes pour faire oublier leur propre déficience esthétique...? Ou comme cette pauvresse de mes amies qui hurlait que si la beauté était un crime elle plaidait coupable et fut honteusement acquittée ? Ou, encore, comme la divine Amanda Lear qui ne s’assoit qu’à côté de laides pour magnifier son inaltérable beauté ? 1
  "Entre les deux mon cœur balance, je ne sais pas lequel aimer des deux ".... je vous assure ma bonne Simone c’est un choix cornélien. Comment choisir entre la mer ou la montagne? la ville où la campagne? son père ou sa mère? Versailles ou le Louvre...( je parle bien sûr de la porte et du carrousel ) ? Qui a osé faire coïncider les dates de ces deux événements internationaux... ? La fashionweek et le salon de l’agriculture . où courir, où ne pas courir? 1
Non Simone je ne peux pas me taire. Oui ,Je sais que certains sujets sont délicats à aborder mais comme le disait Elie Wiesel " la neutralité aide l’oppresseur, jamais la victime " Certes nous sommes des amuseurs mais il est parfois indispensable pour garder notre dignité de dire ce que nous avons sur le cœur et nul ne pourra nous en empêcher..c’est vital, c’est crucial ... Non monsieur, la France n’est pas à vous . La France est une femme libre à laquelle on appartient et qui n’appartient à personne. C’est une mère aimante 1
Ouf..! On arrive au bout . Voilà c’est la fin . C’est terminé . On en pouvait plus. C’était trop long . Au bord de l’overdose. Carrément.....” merde in France.....!!!“ Mais non Simone je ne parle pas des gilets jaunes ou de ces ignobles individus qui se cachent derrière eux, piétinant et saccageant toutes nos chères valeurs républicaines. Je ne me sens pas assez légitime pour écrire sur ces remugles qui remontent d’un passé pourtant pas si lointain et que chacun d’entre nous ne veut pour rien au monde voir revenir. 1
HUMEUR, HUMOUR, AMOUR...du lundi N*24 "Les yeux battus, la mine triste, les joues blêmes" , je ne vous reconnais plus Simone, vous n’êtes que l’ombre de vous même. Comment, c’est à cause du 14 février?. Vous avez perdu quelqu’un de cher ce jour-là ? Non? c’est la saint Valentin, fête des amoureux et vous n’avez pas de compagnon, mais qu’elle importance? Vous n’allez pas me dire que vous enviez ces couples qui se bécotent sur les bancs publics échangeant leurs microbes et 1
Oui ma chère Simone, je sais, vous me l’avez répété maintes et maintes fois ...mais c’est plus fort que moi . Comme la mère de Romain Gary , Mina, dans " la promesse de l’aube ", j’ai " le don extraordinaire de ne voir partout que les couleurs de mon propre cœur ..." et lorsque la laideur inhumaine tente de les faire disparaître, je ne peux m’empêcher telle une pauvrepoule faisane protégeant sa fragile couvée de faire face à ces hypocrites, ces intolérants, 1
HUMEUR HUMOUR AMOUR N* 22 Ouf..!!!... c’est fini, terminé, plié, emballé...tout le monde rentre chez soi. Circulez il n’y a plus rien à boire..( à voir..!!) je déclare la Fashion Week haute-couture parisienne terminée.... une semaine vécue à 2000 à l’heure.. Vive les lunettes noires, les robes de soirée à quatorze heure, l’anti cerne permanent, les looks improbables, les amazing répétés à longueur de journée, les regards complices ou dépités selon que vous soyez en « front row » ou en « standing », les IPhone tendus à bout de bras révélant 1